Trone de Fer

[Série TV – Critique] Le Trône de Fer (Game of Thrones) Saison 1

Affiche Le Trône de Fer Game Of Thrones Saison 1[fblike]

HBO, la chaine privée du câble américain, et reine  incontestée des meilleures séries depuis 15 ans, se lance pour la première fois dans l’audacieuse super-production d’une saga fantasy, en adaptant les épais romans de l’auteur américain George R.R. Martin: Le Trône de Fer (Game of Thrones). A la fin de cette première saison et au moment où le tournage de la seconde débute, le pari semble réussi.

Oyé, oyé! Braves fans du Seigneur des Anneaux, fans du genre fantasy, geeks en manque et, plus largement, fans de bonnes séries télévisées tout court. Tous les ingrédients sont réunis dans les dix épisodes qui composent cette première saison pour satisfaire vos attentes. On y trouve de beaux effets spéciaux, du mystère, des frissons, des complots, des trahisons, des rivalités, des dragons, des princesses et des rois… et un peu de sexe (bah quoi!). Et parce qu’on n’a plus cinq ans et demi, on nous sert des personnages et une intrigue  qui ne sont pas trop manichéens. Ça fait toujours un peu plaisir quand la télévision ne nous prend pas pour des abrutis pendant qu’elle nous divertit.

Même si elle comporte de nombreux personnages, l’intrigue est simple: dans un pays imaginaire un roi (sur son trône de fer) règne sur sept couronnes. Certains voudront récupérer le droit, qu’ils estiment légitime, à régner sur le trône, d’autres  l’obtenir, et bien sûr d’autres encore chercheront à le défendre. Inutile de révéler ici d’avantage. C’est une histoire avant tout de jeux politiques pour gagner le pouvoir avec quelques touches super-naturelles et surtout de nombreux rebondissements.  Le sous-titre pour vendre cette première saison est clair: « Perdre ou mourir » . Il résume bien les règles du jeu. Pour les fans des romans originaux, il y a des changements, mais George R.R. Martin, l’auteur, veille au grain de la production et il semble que peu sont mécontents du résultat de cette adaptation.


HBO n’a pas lésiné sur les moyens. Les effets spéciaux pour recréer l’univers de Westeros sont dignes d’une super-production hollywoodienne. Les plans et l’esthétique sont léchés. On y retrouve également un casting de haut niveau qui se compose, entre autre, de Sean Bean de la trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson ou encore Jennifer Ehle (Orgueil et Préjugés).

Lors de la diffusion du premier épisode aux USA, la série a réuni plus de 2 millions de téléspectateurs. Un tel succès que la chaîne HBO se lance ces jours-ci dans la production de la deuxième saison qui sera diffusée aux USA au printemps 2012. Ces derniers jours les sites de fans confirment les nouveaux arrivés au casting. On notera tout spécialement dans cette liste la présence de Natalie Dormer, l’inoubliable et machiavélique Anne Boylen de la série Les Tudors. Une excuse de plus pour attendre avec beaucoup d’impatience le printemps 2012 pour la suite.

Philip Pick

Bande annonce en VOST de la Série Le Trône de Fer Saison 1