Dernier article du site
 
[Spectacles] [Danse] Kadamati / Akram Khan
La Nuit Européenne des Musées 2014
Previous
RANDOM
[Danse - Critique] Palermo Palermo de Pina Baush / Tanztheater Wupperthal
Next
Spectacles

[Spectacles] Prophéties au Louvre

by Philip Pick6 juin 2014
LA CRITIQUE

[fblike]Konrad Witz, L’empereur Auguste et la Sibylle de Tibur, panneau de retable, XVe s., Dijon, musée des Beaux-Arts

Spinoza dénonçait en son temps les faux prophètes et, de la société à la religion, du destin individuel à celui de la société, il ajoute à l’aspect grave de « vérité du futur » ce qui pourrait apparaitre comme un bémol : l’ « imagination » !

Ici, nul bémol : Le Louvre laisse à l’imagination toute la liberté de prendre le pas sur la vérité. A travers son cycle « Prophéties » (voir le programme complet), de conférences en spectacles vivants, de films en opéra, il permet à la prophétie d’embrasser ce qui serait peut-être son essence-même : celle de de relier les Temps, l’Histoire, le passé et le présent. Les prophéties bibliques, hébraïques, médiévales ou plus récentes ont en effet toute eu comme but d’annoncer un futur lointain. Restées vivantes comme des alertes menaçantes, elles sont ensuite lues à l’heure de leur supposé avènement comme un témoignage des peurs du passé ou comme une manière d’appréhender et de comprendre son époque… En tout état de cause, la prophétie relève davantage de la sensation que de la raison.

Quel autre meilleure manière de mêler sensation et croisement du passé et du présent que l’art, entre théâtre et cinéma ?

Le Louvre vous propose du 19 mai au 19 juin un parcours intéressant autour de ces thèmes : Notons le superbe Melancholiade Lars Von Trier (19 mai), le récent Kaïro du talentueux Kioshi Kurosawa (13 juin), le prévenant Into Eternity de Michael Madsen (16 juin) qui aborde le problème des déchets nucléaires dans le futur.

Côté scène, le week-end de la pentecôte vous apportera de quoi répondre au double questionnement de la prophétie (selon spinoza) : la question du lien passé-present, et la question de la domination de la sensation sur la raison :

Le Louvre propose trois spectacles :

  • Vendredi 6 juin 2014 à 20h 
Rabelais versus Nostradamus de Didier Galas et Jean-François Guillon
De la gravité de Nostradamus à la poésie amusée de Rabelais, la prophétie est ici mêlée des tons différents des deux personnalités de la Renaissance ! C’est Didier Galas - Monnaie de Singes en 2000 – qui met en scène cette joute décalée, avec, notamment, des vidéos de François Bon et Ariane Bayle)


  • Samedi 7 juin 2014 à 20h
Rest In Haruspices ou La mort annoncée de Crassus Pépé Papa de Sophie Perez et Xavier Boussiron
Sophie Perez et Xavier Boussiron, à la tête de la compagnie du Zerep, plongent dans les entrailles (beerk) et jouent les haruspices ! Mieux que les augures, ils annoncent des prophéties complexes : aucun doute, pour les auteurs, on frôle la religion mais on est presque déjà dans le Music-Hall : probablement grotesque, si ce n’est loufoque et décalé… Crassus Pépé va mourir, c’est l’occasion d’en faire une conférence !
  • Dimanche 8 juin 2014 à 16h

La série Z sur le gâteau de Pierre Alferi

Croisant le cinéma à la prophétie involontaire, l’auteur Alferi délivre une sorte de conférence où les propositions du 7ème art ont joué, on le constate rétrospectivement, un rôle quasi-prophétique parfois ! Et ce n’est pas toujours les chefs d’œuvres qui permirent la traversée vers la prophétie mais bien la série Z, plus libre…
Autour de tout cela, des conférences aux thèmes passionnants (on pense à Fukushima, à la fin du monde selon l’Islam…) et forcément, une balade dans les jardins des tuileries, un pique-nique sur les pelouses comme une Marie de Médicis du 21 siècle, sous un soleil d’été… car oui, le soleil est au rendez-vous : l’idéal pour prédire que le week-end sera bon du côté du Louvre !
Rick Panegy

Vous êtes d'accord avec nous ?
N'importe quoi !
0%
Pas franchement d'accord
0%
D'accord avec vous !
0%
Absoluuuumeeent!
0%
Fonts by Google Fonts. Icons by Fontello. Full Credits here »