Séries TV

[Série TV] American Horror Story

by 10 mai 2015
Pourquoi "oui" ?

- Les pires horreurs sont montrées, tant physiques que psychologiques.
- La récurrence des comédiens, chaque année dans un nouveau rôle.
- Le générique de début (nouvelles images chaque saison).
- Jessica Lange, dont le potentiel de Diva a été magnifiquement exploité.
- La capacité des producteurs à récupérer des ex-gloires de talent pour assurer un casting de 1er choix.
- Pas de demi-mesure, la perversion est poussée à l’extrême.
- La saison 2 et 3, les meilleures.

Pourquoi "non" ?

- Le concept qui s'essouffle un peu en saison 4.
- Les délires parfois excessifs des scénaristes, qui fourre un peu tout ce qui est possible (ex. saison 2) jusqu'à n'avoir pas forcément le temps de tout exploiter.
- La saison 4
- Si vous êtes sensible, évitez, AHS évite au maximum le hors-champs !

Verdict...
NOTES
Rick Panegy
Philip Pick
NOTES
You have rated this
infos

– Créée par Ryan Murphy (NipTuck, Glee…)
– Chaine : FX
– Avec Jessica Lange, Angela Basset, Sarah Paulson, Evan Peters, Lily Rabe, Kathy Bates, Frances Conroy, Michelle Pfeiffer, Lady Gaga
– Format : 45 minutes
– 5 saisons

Cela fait 5 ans qu’American Horror Story hante nos automnes, pour notre plus grand plaisir ! Chaque saison, les mêmes acteurs reviennent mais incarnent des personnages différents, dans une histoire totalement différente chaque année : les saisons sont indépendantes. Bingo : l’horreur est explorée de fond en comble, chaque année amène une nouvelle perversion ; et chaque année, les scénaristes ont la possibilité de s’adonner à un petit jeu de massacre de leurs comédiens. On les retrouve comme « ressuscités » dans un autre personnage l’année suivante ! Créée par le génial Ryan Murphy (Glee, NipTuck…), AHS explore tous les fantasmes, se repait de sang, de sexe, de tabous en tout genre, et de la peur suscitée par le malsain, les névroses et les psychoses, exacerbées par les légendes urbaines et les mythes horrifiques. AHS est emmenée par une brochette de comédiens fidèles: Jessica Lange en tête, en salope expérimentée, tour à tour perverse ou cruelle, avec, à chaque fois, une petite dose d’humanité derrière le monstre ; Evan Peters, sorte de fantasme gay régulier de Ryan Murphy, comme James Dean torturé, Lily Rabe, Sarah Paulson … Récupérant d’anciennes ou nouvelles gloires de la TV, AHS est un vivier pour les seconds rôles de qualité. Dans une maison hantée, dans un asile, dans un cirque ou dans une école de sorcière, la folie et la perversion sont partout, et nourrira votre voyeurisme dès le générique, chaque saison différent, construit comme un puzzle de toutes les horreurs à venir…

Saison 1

Murder House

– 12 épisodes

AMERICAN HORROR STORY: Airing on FXLes Harmon (Dylan McDermott et Connie Britton) s’installent dans un manoir qui s’avère évidemment hanté ! La voisine (Jessica Lange) est bien mystérieuse. Avec des retours violents dans le passé au début de chaque épisode, le rituel de frissons est lancé et le couvert est mis dès les premières minutes systématiquement. Ambiance malsaine, relents SM ou nécrophiles, cette saison 1 fait revenir les morts parmi les vivants et le passé dans le présent, sans que la frontière soit franche. Parfaite première saison, qui lance le concept avec succès !

Saison 2

Asylum

– 13 épisodes

american_horro_story_asylumLa deuxième saison est l’une des meilleures ! Sombre, glauque, la religion et la morale pèsent sur la culpabilité névrotique ambiante, le tout mêlé de nazisme dans un asile effrayant… Politiquement incorrecte, elle invite Satan sous les traits de la géniale Lily Rabe et donne le beau rôle à la vengeance, celle de Sarah Paulson, et se réjouit sadiquement de la déchéance, celle de Jessica Lange, dont le rôle multiple est mémorable. James Cromwell en guest de luxe et Zacharie Quinto dans un rôle beaucoup plus important que lors de la saison 1 apportent beaucoup.

Saison 3

Coven

– 13 épisodes

american_horro_story_coven2La meilleure saison, féministe et arrogante ! Celle où Jessica Lange est au sommet du leadership (remis en question par l’intrigue même). Coups bas, mesquinerie, méchanceté, manipulations, jalousie, la saison entière est un combat de divas et d’égos, une dispute entre mépris et dédain, où il est question de faire chuter les icônes. Il y est question aussi de valse du pouvoir, celui du statut, celui de l’âge, celui de la beauté, celui de certaines communauté sur les minorités etc… Les sorcières sont modernes et garces. Et la série accueille pour la première fois Angela Basset et Kathy Bates, dans des scènes mi-comiques mi-sadiques ! Réjouissance: elle donne enfin à Frances Conroy un rôle à la hauteur de son talent en juge moral fantasque ! Emma Roberts est un garce détestable qu’on adore mépriser.

Saison 4

Freak Show

– 13 épisodes

american_horro_story_freakshowLa quatrième saison est peut-être la plus décevante : l’attente était pourtant grande car le cirque et l’assurance d’une ambiance évidemment très Tod Browning (jusque dans le titre) autorisaient tous les fantasmes de monstruosité les plus étranges et les plus sordides, jusqu’à la délectation de la perversion. Le personnage de Jessica Lange, en patronne du FreakShow, est usé jusqu’à la corde par les scénaristes : on a fait le tour… La saison est parfois plus gore que les précédentes mais s’embourbe par moment dans une construction narrative un peu étirée et par moment trop enchevêtrée… Quelques rôles d’hommes supplémentaires (Michael Chiklis, ou Finn Wittrock en taré total…) et un départ regrettable : Taissa Farmiga, rôle important des saisons 1 et 3. FreakShow, c’est la lutte pour la survie, c’est le mensonge, la manipulation, écraser l’autre pour s’en sortir. Cette saison 4, le FreakShow, semble être comme reflet du monde contemporain?

Saison 5

Hotel

AHSHotel

Nouvelle saison à venir en octobre 2015 : On pleure le départ de la diva suprême Jessica Lange, VRAIMENT. Et on se méfie de l’arrivée de Lady Gaga… Wait and see, on verra aussi l’arrivée dans la série de Michelle Pfeiffer (ça, c’est cool), de Donald Sutherland et le retour d’une de nos « préférées » : Lily Rabe, qui n’avait fait qu’une apparition d’un épisode dans la saison 4.

Vous êtes d'accord avec nous ?
N'importe quoi !
0%
Pas franchement d'accord
0%
D'accord avec vous !
100%
Absoluuuumeeent!
0%
Fonts by Google Fonts. Icons by Fontello. Full Credits here »