aurora_sciarronni

[Spectacle – Critique] Aurora d’Alessandro Sciarronni

[alert variation= »alert-info »]/ EN BREF / Alessandro Sciarronni poursuit son exploration des arts performatifs. Avec Aurora, il s’attarde sur le Goalball, sport collectif joué par des mal-voyants : les autres sens y compensent l’absence de la vue. Sciarronni, derrière l’effort, montre la connivence et la proximité entre valides et invalides.[/alert]

 

(…) Le goût du dépassement de soi et de la résistance des sportifs, leur humanité révélée  : « Aurora  » montre (de manière un peu étirée) qu’il y a peu entre validité et infirmité.

[icons icon= »right-fat » color= »#913fe2″ size= »24″] Voir la totalité de l’article sur le site iogazette

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.