Dernier article du site
 
[Spectacles] [Théâtre – Critique] Je suis un pays / Vincent Macaigne
[SPECTACLE - VIDEO] Mount Olympus de Jan Fabre
Previous
RANDOM
[Théâtre - Critique] Dans la solitude des champs de coton de Roland Auzet
Next
Séries TV

[SÉRIE TV] ASH VS EVIL DEAD

Retour d'enfer
by 1 février 2016
Pourquoi "oui" ?

- Le respect des invariants de la saga Evil Dead, et une continuité idéalement réfléchie.
- Un humour au dixième degré
- Le choix assumé et délibéré de l'excessif (Tarantino ? de la rigolade !)
- Un équilibre entre frissons (des jump scares tenaces, des ambiances effrayantes) et franche dérision
- Lucy Lawless, la star, toujours aussi classe et perverse.
- Bruce Campbell, encore plus cool qu'avant.
- Une bande-son au top (et un travail de Joseph LoLuca parfait)
- Des épisodes parfaitement synchrones, sans ellipse : on reprend où on en était.

Pourquoi "non" ?

- Très gore, la série s'adresse à un public d'avertis !
- Même si la série est regardable sans avoir vu la trilogie Evil Dead auparavant, l'idéal est tout de même d'en connaître les ressorts.
- Le format 20 minute , trop frustrant !

Verdict...
NOTES
Rick Panegy
Philip Pick
NOTES
You have rated this
Infos

– Créée par Sam Raimi (Evil Dead, Spiderman, Jusqu’en Enfer…)
– Chaine : StarZ (diffusée en France sur Orange Cinéma Séries depuis janvier 2016)
– Avec Bruce Campbell, Lucy Lawless
– Format : 20 minutes
– 1 saison (Saison 2 signée)

Blood & Demons !

Legend Come-Back

L’enfer ? On y plonge !

ash_vs_evil_dead_raimi_4L’ex-tueur de démons -au passage icône, star et saint-patron culte du gore-épouvante-comedie 80’s- est de retour pour le plus grand plaisir des fans (et des autres s’ils aiment les esprits et le sang, et l’humour décalé et trash). Bruce Campbell, alias Ash Williams, héros de la trilogie référence Evil Dead (81, 87, 93) de Sam Raimi revient, 35 ans après le premier film de la trilogie, dans une série fracassante, sanglante et génialement excessive. L’homme à la tronçonneuse en guise de main (mais elle n’est pas bien loi, elle se balade et ne va pas tarder à retrouver son propriétaire) n’a pas perdu une once de son humour bonhomme un peu potache, cool mais graveleux. Ash vs Evil Dead, produite par Sam Raimi et par Bruce Campbell eux-mêmes, a le mérite d’être fidèle aux délires comico-gore du duo qui fit la gloire du genre dans les années 80. Elle est surtout bien ficelée, rebouclant parfaitement avec le premier film de la trilogie et raccordant finement avec la fin de la trilogie…  Un délice maléfiquement sanglant. Avec des démons absolument effrayant, des plans de massacres particulièrement insistants, la fameuse caméra subjective, incarnation légendaire du Démon Kandarian, et la cultissime Lucy Lawless en prime !

ash_vs_evil_dead_raimi_8

Evil Dead n’avait pourtant pas disparu du monde culturel, visitant des univers aussi différents que le jeu vidéo (sur playstation ou Xbox, entre 2000 et 2011), les Comics (Army of Darkness, depuis le début des années 90, qui reprend les aventures du héros après le troisième film, Army of Darkness et offre même de nombreux crossovers, de Xena à Dracula, en passant par Jason, Freddy ou Vampirella), et même la comédie musicale (Evil Dead, en 2003, succès de niche outre-atlantique, du off-broadway jusqu’à Las Vegas). Mais le retour, en série, était très attendu depuis son annonce au comic-con de San Diego en 2014 !

ash_vs_evil_dead_raimi_7

La série prend place une trentaine d’années après le dernier film. Ash est désormais un loser rangé, qui boit et traine de bars en bars. Loin de son attitude de guerrier de démon, assumée dans Army Of Darkness, Ash a définitivement oublié les démons. Mais un soir ou l’alcool et la drogue lui font visiblement plus d’effet que d’habitude, Ash ressort le Necronomicon et en lit un passage, libérant à nouveau le Kandarian Demon. Il va désormais lui falloir reprendre les armes (welcome back la tronconneuse !) et mener combat.

ash_vs_evil_dead_raimi_6

Dans son aventure, il embarque Pablo et Kelly Maxwell (Ray Santiago et Dana DeLorenzo, dont le potentiel de « fighteuse de démons » est prometteur). Amanda Fisher (Jill Marie Jones), ex-policière rejoint Ash, finalement séduite par l’homme qu’elle poursuivait…

Les quatre compères luttent contre les démons, et sont poursuivis par l’étrange Ruby Knowby (Lucy Lawless, toujours aussi charismatique -inoubliable Xena la guerrière, D’Anna Biers dans Battlestar Galactica ou Lucretia, ignoble, dans Spartacus. Ruby, une mystérieuse femme qui en veut visiblement à Ash, possédant d’étranges pouvoirs ou capacités qui font d’elle un personnage a priori lié au Necronomicon, se balade avec la main d’Ash… Où l’a-t-elle récupérée ? Que veut-elle à Ash ? Apparemment l’éliminer pour définitivement mettre fin aux démons mais rien n’est moins sûr. Elle semble peu craindre les démons, qui la connaisse manifestement…

ash_vs_evil_dead_raimi_3

Jubilatoire, Ash vs Evil Dead retrace le parcours d’un homme qui fait face à ses responsabilités. Hilarant, outrageant, balayant d’un revers de main franc tout le politiquement correct, la série est une résurrection délicieuse de la franchise de Raimi, rythmée par une bande-originale de premier choix (Deep purple, AC/DC, Alice Cooper, PJ Harvey, Bill Withers, Dinah Washington, The Stooges… et une musique de Joseph LoDuca (déjà compositeur des scores des films Evil Dead.. Ou de Xena et Spartacus, avec Lucy Lawless, tiens le monde est petit…)

La saison 2 est signée et on s’en réjouit !

ash_vs_evil_dead_raimi_5

Rick Panegy

 

Vous êtes d'accord avec nous ?
N'importe quoi !
0%
Pas franchement d'accord
0%
D'accord avec vous !
100%
Absoluuuumeeent!
0%
Fonts by Google Fonts. Icons by Fontello. Full Credits here »