hominal_ohrn_

[Spectacle – Critique] Marie-Caroline Hominal / Markus Öhrn

Au Théâtre de Vidy, pour le Festival Commun, nous sommes allés voir pour IO Gazette la dernière création de Markus Öhrn, qui a travaillé avec la danseuse Marie-Caroline Hominal : un projet toujours aux confins de la provocation, embrassant un trash artisanal où la provocation souligne les aberrations sclérosantes de notre société. Anti-patriarcal, anti-clérical, féministe, le spectacle de Markus Öhrn fait revivre un instant sa grand-mère sous les traits d’une Marie-Caroline Hominal d’outre-tombe.

« Elle jouit. Elle grogne, elle s’agite en contorsions obscènes, elle grommelle entre deux indécentes provocations, elle fume et s’offre sans aucune honte ni regret aux plaisirs et colères qui inondent l’autre côté, celui qui reste caché derrière la frontière de la morale et de la bienséance, derrière la ligne rouge des codes sociaux et religieux. (…) »

[icons icon= »right-fat » color= »#8224e3″ size= »25″]Lire la suite de notre critique sur iogazette.fr