[Film – critique] Conan le Barbare (Marcus Nispel): Exit l’excite !

Affiche Conan le Barbare 3D (2011) Marcus Nispel[fblike]

Aller voir le film Conan Le Barbare de Marcus Nispel, c’était comme une obligation envers moi même. Dans les années 80, lors de la première diffusion télé du premier film de John Milius (1982), j’avais moins de dix ans ! Arnold Schwarzenegger tout luisant de muscles, à peine couvert d’une petite peau de bête, dressant un glaive énorme.. Le tout emballé dans une histoire heroic-fantasy et le geek en moi devenait carrément fan !

Je sais bien que le film de 1982, était kitsh et sans doute beauf. Cela n’empêche qu’il est rentré au rang de mes films cultes aujourd’hui. Alors quand les premiers teasers de la version 2011 ont circulé sur le net, je m’étais fait toute une idée sur ce qu’une nouvelle version, plus moderne, pourrait apporter à l’imagerie du héros barbare.

Seulement, ce remake, qui n’est autre qu’un reboot de la saga (adaptée d’une série de nouvelles par Robert E. Howard, le père même du genre heroic-fantasy !) fait pâle figure à côté de sa première version 80’s. Le montage est hystérique, pire qu’un clip de Lady Gaga. Les scènes s’enchaînent les unes derrière les autres, sans nous laisser le temps ni vraiment de comprendre, ni apprécier le personnage principal. L’aventure en elle même n’a rien d’orginale: Conan doit vaincre le super méchant qui s’apprête à devenir le maître du monde. Au passage, ce super vilain a tué le père de Conan (bah tiens…). Inutile de préciser la fin, on a vu cette histoire une bonne centaine de fois. Côté décors et costume on fait une plongée dans le bas de gamme (hommage aux deux premiers films ?). Au bout de quelques scènes, on se croirait devant un épisode pilote d’une série des années 90. Quelqu’un se souvient-il encore des nanars comme les séries Hercule ou Xena, la guerrière ?. Si c’est le cas, vous avez une idée assez précise de l’ambiance de cette version 2011. Moi qui fantasmait sur une adaptation léchée comme un 300 de Zack Snyder, c’est raté…

Je pense que Jason Momoa (Conan) est bien placé pour les prochains Razzies Awards dans la catégorie pire acteur ! Les yeux constamment froncés, il alterne, un sourire pour exprimer sa joie, avec un vilain rictus, pour exprimer sa colère. Je sais qu’on lui demande d’incarner un barbare, mais réduire à ce point le personnage à deux expressions.

Et pour finir, parlons de la 3D quand même ! En fait, non, car elle ne sert pas à grand chose.

Et si il y a quelqu’un pour défendre ce film, je suis preneur !

Philip Pick

Regarder la bande annonce Conan Le Barbare Marcus Nispel(2011) en VF

[youtube width=”600″ height=”365″ video_id=”http://www.youtube.com/watch?v=ptC_KlAP_Ko”]

2 thoughts on “[Film – critique] Conan le Barbare (Marcus Nispel): Exit l’excite !

  1. Le pire avec ce Conan, c’est qu’il ne s’agit même pas d’un nanar de luxe (comme Tron Legacy), car tout paraît cheap. C’est non seulement débile, mais surtout hideux. Le Conan de John Milius fait aussi partie de mes films cultes, je ne m’en lasse jamais : l’aura de ce film est magique !

    1. Absolument : Le film est hiddeux, mal fait… (on s’en serait mieux sorti que le réal !) Et oui, le conan de Milius est culte ! Kitsch mais culte (la musique de Poledouris, bien que pompée sur Holst, selon moi, est envoutante!)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *