[Musique – Critique] Mickaël Miro – Juste comme ça: de la variété française sans originalité

[fblike]

Un nouveau bellâtre débarque sur la scène de la variété française. Sans aucune originalité. Les adultes éviteront ces complaintes amoureuses mielleuses…

Mickaël Miro vient de Lyon. Bon. Soit. Il a 32 ans… et n’a pas grand chose à dire… Il parle d’amour sans discontinuer et s’aventure donc sur un sujet qui peut fonctionner auprès de jeunes filles, éventuellement, mais tellement usé et traité depuis tant d’années, et avec tellement plus de talent, que le jeune homme fait pâle figure...

Il s’est fait connaître en 2010 avec le single L’horloge tourne, qui portait un regard désabusé et sans maniérisme exagéré sur les amours de jeunesse et le temps défilant qui les accompagne… L’album Juste comme ça, paru en ce début d’été 2011, plonge dans un amas de références “pop française” des années 80, de Goldman à Berger, en passant par Cabrel (même la pochette s’engouffre dans le pire des eighties). Plus récemment, Renan Luce, avec plus de réussite, avait choisi cette voie…

Mickaël Miro se plaint, se lamente, décline l’amour sur tous les modes, de la nostalgie à la séduction, s’offre un duo avec Natasha Saint-Pierre (qui doit être au creux d’une grande vague pour aller jusque là…) et nous offre des trémolos lassants et des ” la la la la la la ” , des ” pou pou pou pou ” allant jusqu’à de navrants “dam dam dé-oh ”  au milieu de ses chansons, jusqu’à s’égosiller parfois dans l’aiguë en fin de mot (pour faire genre, sûrement) …

Trois ou quatre chansons terminées, on a l’angoissante appréhension que le reste de l’album sera du même acabit et l’intuition s’avère exacte… On regrette de ne pas avoir décidé, au début de l’écoute, de s’être lancé un défi : compter le nombre d’occurrences du mot amour ou du même champ sémantique…

Une chanson se nomme La lune s’en fout  …. Elle n’est pas la seule.

Rick Panegy et Philip Pick

Et si vous avez le courage : Le clip de L’horloge tourne de Mickaël Miro

[youtube width=”600″ height=”365″ video_id=”PGm5CxWOXzI&ob=av2n”]

2 thoughts on “[Musique – Critique] Mickaël Miro – Juste comme ça: de la variété française sans originalité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *